fbpx

Ma vie sans voiture

Un papa et son enfant sur un vélo. Ils tendent le bras pour tourner.

Il y a 5 ans j'ai fait le choix de me passer de voiture, je vous raconte mon expérience. Un pas de géant dans ma transition écologique.

Retour en arrière

Août 2018, nous partons en famille en Ardèche. Nous sommes chargés, et avec un enfant d'un an nous décidons de descendre en voiture. Nous prenons une covoitureuse pour compléter la voiture.

150km avant notre destination, la voiture tombe en panne. Nous pensons à une petite panne, la voiture n'a que 5 ans et 70 000km. Finalement, on nous annonce que le moteur est mort et que c'est un problème reconnu sur ce modèle.

Coup de massue ! La voiture reste au garage et s'en suit de longs mois de négociation avec le constructeur pour finalement obtenir 65% de prise en charge sur le moteur.

Pendant les 3 mois d'immobilisation, nous avons tenté la vie sans voiture. Nous nous étions dit que nous louerons si besoin.

Voiture en panne sur camion de dépannage.

La révélation

Finalement, nous n'avons jamais eu besoin de louer.

Nous habitons dans une ville de région parisienne où tout est disponible en transports et à vélo.

C'était peut-être le test que nous n'avions jamais eu le courage de passer. Le fait d'avoir une voiture nous "obligeait" à nous en servir. Si nous devions nous rendre dans une ville à proximité et que c'était plus court en voiture, nous prenions la voiture sans se poser de questions.

Au bout de 3 mois, nous avons récupéré la fameuse voiture. Mais à chaque fois que nous devions nous en servir nous avions cette appréhension "à quel moment le moteur va t-il de nouveau lâcher ?" "Quel autre problème peut-on avoir ?".

Ce manque de sécurité, notre engagement écologique et le fait que nous avions pris conscience que tout était possible sans voiture (dans notre cas) nous ont poussé à la revendre début 2019.

Un parking vide sans voitures.

Le débrief

Aujourd'hui, je peux en parler avec recul puisque cela fait 5 ans que nous n'avons plus de voiture.

Les avantages sont nombreux :

  • Moins de stress (notamment la panne qui va nous coûter un bras ou nous mettre en danger).
  • Un bilan carbone considérablement réduit.
  • + de liberté dans nos déplacements. Pas de places de parking à chercher, pas de bouchons.
  • + d'économies (fini l'assurance, les révisions, le contrôle technique, les réparations).
  • Bref, nous sommes plus heureux !

Comment nous nous y prenons au quotidien :

  • Nous faisons les courses au plus proche de chez nous. Nous nous faisons livrer le vrac (qui est lourd).
  • Nous allons à nos activités à vélo ou en bus ou train.
  • Nous nous organisons en amont lorsque nous devons faire un déplacement (si celui-ci est trop loin et n'en vaut pas le coup nous annulons).
  • Quand nous devons aller dans un endroit mal desservi ou que nous sommes trop chargés, nous louons une voiture pour la journée ou le weekend.
  • Si il pleut ou qu'il fait froid, nous nous couvrons bien, tout simplement !

Nous avons des vélos de qualité que nous faisons réviser tous les ans, et un Navigo chacun pour les transports en illimité.

Une fille court dans l'herbe, les pieds nus.

Finalement cette panne aura été un élément déclencheur dans cette nouvelle vie. Si j'ai un conseil aujourd'hui, ce serait celui de tester de vous passer de voiture sur 3 mois, vous verrez si vraiment elle est indispensable dans votre vie.